Go to Top

Contrôle du Lait de Brebis (I)


Pour trouver chaque matin notre bouteille de lait de brebis dans notre réfrigérateur, le processus depuis l’élevage du bétail jusqu’à la traite des brebis et jusqu’à notre supermarché du coin est loin d’être simple. Aujourd’hui dans notre blog nous voulons vous expliquer toutes les étapes que nous suivons pour vous fournir  votre tasse de lait matinale dans les meilleures conditions.

En ce qui concerne l’élevage :

a) L’exploitation ovine ne doit pas présenter des symptômes de maladies contagieuses transmissibles à l’Homme par le lait.
b) L’élevage doit être en bonne santé générale, ne doit pas présenter de troubles qui pourraient contaminer le lait de brebis et particulièrement ne doit pas souffrir de maladies de l’appareil génital, de gastro ou de diarrhée accompagnées de fièvre ou d’inflammations des mamelles.
c) Les bêtes ne doivent pas présenter de blessure sur les mamelles qui pourraient altérer le lait de brebis.
d) Dans le cas de traitement médicamenteux, le délai prescrit doit absolument être respecté.
OVEJA GANADERIA Conditions requises des locaux de et l’équipement de l’exploitation :

a) Les locaux dans lesquels est stocké, manipulé et réfrigéré le lait de brebis sont situés et construits de tel sorte pour éviter tout risque de contamination du lait et de l’équipement de la traite.
b) Les locaux destinés au stockage du lait doivent être protégés et clairement séparés des locaux où sont gardés les bêtes. Ils doivent aussi disposer d’un équipement réfrigérant adéquat.
c) Les surfaces de l’équipement destinées à entrer en contact avec le lait (ustensiles, récipients, citernes, etc.) doivent être faciles à laver et si nécessaire, facile à désinfecter et à garder en bon état.

OVEJA EXPLOTACION GANADERARègles d’Hygiènes durant la traite, la collection et le transport : 

1) La traite doit être effectuée de manière hygiénique, garantissant particulièrement :
a) Avant de commencer cette opération, les mamelons, la mamelle et les parties contigües doivent être propres.
b) Le lait doit être contrôlé pour détecter toute anomalie possible. Si le lait possède ces anomalies il ne sera pas     destiné à la consommation de l’Homme.
c) Le lait d’un animal présentant des signes de maladies de la mamelle ne sera pas destiné à la consommation.
d) Les mamelons et mamelle ne peuvent être humidifiés qu’avec les produits autorisés par l’autorité compétente.

2) Juste après la traite, le lait doit être conserver dans un lieu propre et équipé pour éviter toute type de contamination. Il doit être conserver à 8°C s’il s’agit d’une collecte quotidienne et 6°C si ce n’est pas le cas.

, , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *